3 conseils pour les nouveaux parents

Recommandé

3 conseils pour les nouveaux parents

John Wilmot un penseur anglais important a écrit « Avant de me marier, j’avais six théories sur la façon d’éduquer les enfants, maintenant j’ai six enfants et aucune théorie. ».

Jean a vécu le rôle de père d’une manière confuse, bien qu’il semblait préparé, rien n’est comparable aux premières expériences avec notre fils, la théorie est inutile, la pratique, au jour le jour, nous permettra de profiter de cette grande expérience.

L’un des processus vitaux les plus excitants qui existent est l’arrivée d’un bébé, neuf mois pleins d’illusions, de sécurité, d’espoirs, qui se concrétisent lorsque nous avons enfin notre bébé dans nos bras.

Bien qu’après ce merveilleux moment, l’insécurité, le désespoir, le désespoir, l’abandon, la solitude, l’isolement et une série de situations inattendues apparaissent et se produisent. Nous avons commencé un voyage interstellaire, nous sommes entrés dans l’univers des parents, maintenant nous avons le titre de père et de mère, nous devons agir comme tels.

Avec ces trois petits conseils, nous vous donnerons les lignes directrices de base pour commencer cette nouvelle étape

  1. Le premier conseil que nous devons prendre en compte est : oubliez ce qu’on vous dit, faites ce qui vous convient, n’ayez pas peur de faire une erreur, vous allez bien faire. On dit que s’il pleure, il faut le laisser un moment pour s’y habituer, il faut dormir dans le même lit, de sorte que cette confortable, les théories et les théories plus et plus. La première ligne directrice que nous vous donnons est la suivante : Faites ce que vous décidez sera la bonne chose à faire..

    Je sais que c’est difficile à croire, quand on ne sait pas quoi faire, quand on est perdu, mais on a la vérité absolue. Agissez selon votre propre logique, n’écoutez pas les autres, faites ce que votre enfant est, éduquez-le comme vous le voulez. En fait, je suis sûr que tu t’en sors très bien, mieux que tu ne le penses. Vous n’êtes pas un expert en bébés, vous êtes le meilleur à un, le vôtre, celui qui vous intéresse. Si vous avez envie de l’avoir à vos côtés, prenez-le et couchez avec lui, si vous pensez qu’il vaut mieux pleurer et dormir seul, faites-le.

    Chaque parent devrait avoir ses propres lignes directrices. Ne vous laissez pas vaincre par ce qu’ils vont dire ou ce qu’ils feraient si, ou par les livres qui vous disent quoi faire, vous avez les réponses. Faites attention à votre intuition, il y a un lien spécial avec le bébé qui vous permettra d’être attentif à ses actions, de lui faire confiance, de vous détendre et de profiter de l’expérience.

  2. Le deuxième conseil concerne le premier, n’ayez pas peur de faire une erreur et N’ayez pas peur de demander de l’aide lorsque vous pensez en avoir besoin.. Je suis sûr que, comme tout nouveau parent, vous avez lu beaucoup de choses, rassemblé toutes les informations et préparé à fond cette nouvelle étape importante de votre vie.

    Mais il y aura toujours des doutes, peut-être que vous ne savez pas tout, si vous vous trouvez devant un moment auquel vous ne vous attendiez pas et que vous pensez avoir besoin d’en savoir plus, demandez. Le gynécologue, la sage-femme ou le pédiatre, des personnes spécialisées qui sauront résoudre vos doutes, ils savent mieux que quiconque le moment où vous vivez, ont vu des millions de personnes dans les mêmes circonstances. La triade du mal, ce qui inquiète énormément tout parent, c’est le sommeil, la nourriture et les pleurs, toute variation est considérée comme un symptôme d’alarme.

    C’est parfois le cas, bien que beaucoup ne soient qu’une légère déviation qui n’est pas un indicateur de quoi que ce soit. Toutes ces questions, tous ces doutes, ne vous font pas empirer, au contraire, ils vous donneront expérience et connaissance.

  3. Avoir un enfant est très difficile. Oui, ce dont personne ne parle, tout le monde compte la grandeur mais peu de peines. Votre vie change si radicalement que pendant les premiers mois, tout autour de vous disparaît. C’est un être qui vit pour lui seul et il faut l’être pour lui 24 heures sur 24. Mais attentionVous avez une relation à entretenir.la conjugale, il y a une troisième personne dans la pièce qui a aussi besoin d’attention.

    conseils aux nouveaux parentsStatistiquement, un grand nombre de divorces surviennent au cours des trois premières années de la vie du premier enfant. Les enfants s’unissent mais parfois aussi se séparent. Jours d’insomnie, irritabilité, isolement, tout ce processus va mettre en lumière tous les défauts possibles.

    Il est conseillé d’essayer de maintenir vos routines autant que possible, de vous organiser pour que vous puissiez passer des moments seuls. Jongle pour l’obtenir, mais il est absolument nécessaire d’avoir la vie au-delà du rôle des parents que vous développez. Ne perdez pas votre personnalité, gardez la flamme qui vous a conduit à ce point vital.